• D'un coussin à l'autre ou la dure vie de mes chats

    La chaleur est intenable chez moi, je suis au dernier étage, sous une plateforme et sans aucun courant d'air.  C'est l'horreur.
    Mes chats sont des loques, mais le cirque du plus vieux me fait bien rire.  Il s'installe sur un coussin, façon baleine échouée sur la plage puis, quand le coussin est trop chaud, il se traine péniblement vers un autre coussin plus "frais".
    Ses coussins, il y tient...malheur à celui qui osera lui en chiper un.  Au besoin, il n'hésite pas à se coucher sur notre tête pour nous faire dégager.
    Et nous, comme des cons, on se bouge et on rigole.  Là, il fait un peu moins chaud, les "jeunes" se réveillent et courent dans tous les sens et lui, fidèle à lui même est affalé dans le divan.  Son pus grand effort physique de la journée est d'aller jusqu'à la cuisine lors du remplissage de gamelle.
    Qu'est-ce qu'elle est dure la vie...
    J'oubliais, il utilise aussi beaucoup d'énergie en poussant des cris, qu'on pourrait croire d'agonie, pour réclamer des caresses.  On dirait un pauvre délaissé, bien sûr nous fondons et supportons malgré la chaleur ses 8 kilos et ses poils qui nous collent dessus à cause de notre moiteur.
    Rhaaa, l'homme est vraiment la plus belle conquête du chat !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :