• Pause

    Une longue pause bloguienne causée par le manque de temps (boulot oblige), le manque d'inspiration (on ne se refait pas) et le manque d'envie (c'est nouveau ça).  Je venais, je lisais, mais je n'arrivais pas à trouver quelque chose à écrire.
    Me voilà donc à nouveau et je découvre des nouveautés ici, j'en découvre partout où je me reconnecte à nouveau après un moment d'absence ! 
    Les salons se suivent, se ressemblent et je ne sors pas beaucoup.  J'aurais pu profiter de l'absence de mon copain parti au sport d'hiver pour faire un tas de trucs et j'ai été inerte, pas bien ça.
    Je suis juste allée voir un match d'impro, un copain joutait et il nous avait proposé à quelques amis et à moi d'aller le voir.  Si j'avais su...je me serais abstenue.  J'ai découvert que O. s'était mis à l'impro et faisait partie de l'équipe contre laquelle joutait le copain.  C'est fou, tout à l'air fait pour qu'il me reste en tête et pourtant, qu'est-ce que j'aimerais qu'il en sorte !  J'ai pu me faire à l'idée pendant le match, il ne m'avait pas vue.  Après le match, je me suis retrouvée nez à nez avec lui au bar, ses yeux plantés dans les miens, j'ai cru que mes jambes allaient me lacher, je n'ai même pas su émettre un son.  Je ne voulais pas lui parler, risquer de ne pas pouvoir faire comme si c'était une connaissance quelconque et me retrouver dans tous mes états devant mes amis qui sont aussi les amis de mon légitime.  Déjà qu'une copine m'a fait remarquer que je faisais une drôle de tête...
    Je sentais en permanence son regard sur moi, j'avais envie d'aller lui cracher ma haine et j'étais réduite au silence.  Quand je dis cracher ma haine, c'est ce que je ressens maintenant car je sais qu'en un seul mot, il pourrait me faire craquer à nouveau.
    Bruxelle est décidément trop petite.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :