• Poisse

    La malédiction a commencé il y a des années lorsque, enfant, je me suis cassées deux dents (doute sur l'accord du participe passé, vérification dans le Grévisse, ça me semble bizarre, merci pour d'éventuelles infos !).  En tombant ?  Même pas !  J'attachais un paquet sur le porte-bagage de mon vélo, j'ai mal fixé l'élastique et le crochet métallique m'est revenu en pleine face...
    Les années ont passé, mes couronnes ont vieilli et le temps est venu des les changer.  Premier rendez-vous, préparation du terrain, deuxième rendez-vous, continuation de la préparation, prise d'empreintes et pose des dents provisoires.  C'était jeudi.  Il n'a pas fallu longtemps pour que la poisse réapparaisse et samedi matin, j'ai constaté en me levant qu'une des dents provisoire ne tenait plus, j'ai la fâcheuse tendance de gincer des dents la nuit et la pression a mis cette pauvrette à mal...
    Coup de fil au dentiste, c'était urgent, il me replace donc la dent, ouf !
    Le soulagement ne sera que de courte durée, le nuit de samedi à dimanche, re-grincements de dents et là, je me suis réveillée en manquant d'avaler cette satanée dent qui décidément ne voulait pas tenir.  Problème, c'est dimanche, dentiste absent mais numéro d'un service de garde dentaire sur son répondeur.  J'appelle, une fois, deux fois, vingt fois, aucune réponse.  Avis au Bruxellois, n'ayez jamais une rage de dent un dimanche vous devriez souffrir jusqu'au luindi !  Finalement, c'est un ami avec qui je discutais sur msn qui a contacté son dentiste (qui est aussi son ami) et il m'a reçue pour réparer une deuxième fois cette ******* dent.
    Dimanche passe, j'ai une appréhension en allant me coucher, pourtant, lundi matin la dent tenait toujours, youpie !  Hier soir, je plaisante en disant à mon homme qu'enfin ça a tenu plus de 24h, j'ai du réactiver le mauvais sort car en pleine nuit, j'ai senti ma machoire claquer, ça m'a réveillée et  là, c'était l'autre dent provisoire qui venait de rendre l'âme.  J'en aurais pleuré.  C'est dû au fait que les provisoires sont plus épaisses que mes autres dents, en grinçant, je force et je les casse.  Enfin, c'est ce que je me dis pour me rassurer, mais je dois bien avouer que le suite des évênements me fait un peu peur.  Mes nouvelles quenottes définitives vont-elle tenir ?
    Là, je vais aller chez mon dentiste, lui demander de presser le labo pour ne pas devoir attendre jusque lundi pour avoir mes dents définitives et m'éviter de lui rendre visite tous les jours.  Enfin, j'éspère !


  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Janvier 2005 à 09:33
    accord du participe passé
    même si t'est une fille, on di je me suis cassé 2 dents, on dirai mes dents de sont cassées mais là c parceke le cod (dents ) est placé avant le verbe... donc on accorde. dans ton cas c cassé. voilà, bisous à+
    2
    Chimène
    Mardi 11 Janvier 2005 à 10:22
    Participe passé
    Je sais que le participe s'accorde avec le cod quand il est placé avant le verbe, mais d'après Grévisse : le participe passé des verbes pronominaux réfléchis ou réciproques s'accorde avec le pronom réfléchi quand celui-ci est cod (pour trouver le cod d'un verbe pronominal, on remplace l'aux. être par l'aux. avoir) Ex.: Elle s'est coupée au doigt (= elle a coupé soi) mais elle s'est coupé le doigt (=elle a coupé le doigt à soi), pas malin d'avoir pris un exemple masulin singulier...mais je me disais que dans mon cas, j'ai cassé les dents à moi. Pfff, je doute toujours ! Merci tout de même Mathieu ;-)
    3
    jenny
    Jeudi 28 Juillet 2005 à 12:04
    TES DENTS
    Je comprends, ce sont de sales moments. Mais au moins, on peut te mettre des dents. Vois-tu, il y a des gens comme moi qui ont les gencives qui foutent le camp et ne tiennent plus les dents, ni les vraies, ni les fausses... Allez sourions, tant que nous avons la parure
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :